En navigant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de suivre votre navigation afin d'actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

SABRE LANCIER ou CAVALERIE GARDE IMPERIALE KLINGENTHAL 1813 puis LEGION D'HONNEUR LOUIS XVIII - FR Premier Empire Restauration

SKU:12172
En rupture de stock
Sous catégorie
État
Classification
Epoque

Beau sabre de Lancier  ou de Cavalerie légère de la Garde Impériale puis utilisé ensuite sous la restauration. Monture laiton multibranches sur le modèle An IX dite à la Chasseur typique du Premier Empire, oreillon en navette, long quillon recourbé, calotte à longue queue, fusée gainée de cuir filigranné d'un fil de laiton torsadé, sans accident ni usure prononcée.

Superbe lame à jonc courbe à dos rond trempée gravée et dorée par l'artiste Bisch Le Jeune (Bisch François Xavier 1793-1841, fils de Bisch François-Joseph) spécialiste du procédé de dorure à chaud à la manufacture de Klingenthal. Marquée au dos Manufacture Impériale de Klingenthal Mai 1813, Gravé au talon d'un côté Bisch Le Jeune et de l'autre de motifs floraux. Devise Honneur et Patrie dans un cartouche surmonté d'un hussard chargeant sur un canon d'artillerie, grand Aigle Impériale éffacé sous la Restauration (on peut distingué les foudres en bas et la couronne au dessus tenue par un casque empanaché finement gravé, typique de l'Empire, sur l'autre face, gravée postérieurement dans un cartouche les initiales de Louis XVIII avec la médaille de la Légion d'Honneur  sous couronne surmonté d'un cavalier en armure portant un cartouche ou des initiales ou autre ont été éffacés puis au dessus un trophé d'armes et étandards surmonté d'un aigle également éffacé. Ces gravures ont conservé leurs finition bleui dorée d'origine excepté les attributs de l'Empereur volontairement supprimés pour l'allégeance au nouveau Régime. Longue de 840mm à contre tranchant, cravate d'origine en feutre rouge. Fourreau fer typique de la Garde Impériale à dos plat, dard entrée de cuvette et d'oreillons deux bracelets ouvragés et anneaux en fer, patiné gris sans coup ni oxydation.

Intéressant sabre qui connu une large carrière militaire à découvrir dans un superbe état de conservation et qui mérite de truver une bonne place dans toutes collections d'amres blanches françaises.

12172

Références spécifiques

check Produit ajouté pour comparer.