En navigant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de suivre votre navigation afin d'actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

FORTE ÉPÉE D'OFFICIER DU REGIMENT DE CAVALERIE ROYAL ALLEMAND 1688 à 1791 - France Ancienne Monarchie

SKU:
Derniers articles en stock
4 300,00 €
TTC
Sous catégorie
État
Classification
Epoque
Très rare forte Epée de cavalerie d'un Officier du Régiment Royal Allemand sous Louis XV modèle de 1750 vers 1787 en usage jusqu'à la Révolution. Modèle attesté par son renfort en palmette du quillon typique de ce régiment.

Monture en laiton poli du modèle 1750, singularisé par une palmure renforçant le quillon, coquille à pontat double et branche latérale, trou percé pour un poucier anciennement présent, pommeau sphérique à facettes, fusée de bois entièrement recouverte de filigrane torsadé et virolée de laiton. Fine et épaisse lame droite de 92cm à dos plat large de 9mm gravé d'une longue flèche, sur chaque face un encadré porte la devise " DIEU EST MON ESPERANCE EST L'EPEE POUR MA DEFENCE " entouré de décors, fines gouttières et contre tranchant à la pointe. Sans fourreau. Entrée de chape ronde en laiton 

 
Objet d'exception parfaitement homogène et d'authenticité indiscutable provenant de la Collection personnelle de Christian Ariès (1909-1994)

Le régiment "Royal-Allemand" créé en 1671 avec des Allemands d'origine puis recrute dans les provinces françaises de langue allemande. Placé en 1750 sous les ordres du prince de Holstein-Beck, il participe à la guerre de sept ans, présent à haastembeck, Crefeld, Cassel. De 1763à1785 le régiment tient garnison à Strasbourg, Landau, Maubeuge, Sarreguemines, Charleville, Valenciennes... En 1789 il est appelé à Paris où sous les ordres du prince de Lambesc il refoule les manifestants sur la place Louis XV (Place de la Concorde) deux jours près la Bastille était prise et la Révolution commençait.
1 Article

Références spécifiques

check Produit ajouté pour comparer.