DEMI CUIRASSE Besançon ciselée OFFICIER CAVALERIE MOUSQUETAIRE DU ROI LOUIS XIV - Collection Ariès
  • DEMI CUIRASSE Besançon ciselée OFFICIER CAVALERIE MOUSQUETAIRE DU ROI LOUIS XIV - Collection Ariès
  • DEMI CUIRASSE Besançon ciselée OFFICIER CAVALERIE MOUSQUETAIRE DU ROI LOUIS XIV - Collection Ariès
DEMI CUIRASSE Besançon ciselée OFFICIER CAVALERIE MOUSQUETAIRE DU ROI LOUIS XIV - Collection Ariès

DEMI CUIRASSE des GENDARMES DE FRANCE MAISON DU ROI LOUIS XIV et Louis XV - Collection Ariès - France Ancienne Monarchie

SKU:
Il n'y a pas assez de produits en stock.
5 000,00 €
TTC
Sous catégorie
État
Classification
Epoque
Rare lourde demi cuirasse de troupe des Gendarmeries de France avec matelassure de cette époque parfaitement homogène et d'authenticité indiscutable en provenance de la Collection personnelle de Christian Ariès (1909-1994) historien et collectionneur vendu par son petit fils en 2019, l'exemplaire a été utilisé pour éditer les planches et description sur son ouvrage les "Armes Blanches Militaires Françaises" il est représentée sur le 3e Fascicule de 1969.
Cuirasse bronzée au noir, ornée de 28 rivets de laiton (un manquant),  deux pitons de bretelles en fer, passant de ceinture à pontet et crochet rivés. Busc bien marqué, peu saillant indique une production tardive, poinçon N timbré de la couronne à trois pointe que nous savons être la marque de Besançon haut lieu de la production des armes blanches défensives, décorée de filets gravés contrairement aux cuirasses d'officier plus luxueuses qui délimitent des bandes de métal poli. Particularité intéressante de cette cuirasse qui a conservée sa matelassure en toile de chanvre rembourrée de crins avec fraise de drap rouge découpée en feston et bordée d'un galon d'argent très caractéristique de la Gendarmerie de France. Trace d'épreuve sur le devant. Protection très peu utilisée par la Troupe de part son lourd encombrement contrairement aux officiers plus obligés par les ordonnances du Roi, le plus souvent portées que le devant en présence des inspecteurs Généraux. On ne peut parler de modèle précis du fait que la prescription des ordonnances concerne les épreuves que doivent subir toutes cuirasse ou demi cuirasse.

Nous pouvons donc considérer que cet armement défensif n'a existé que rarement du fait de la répugnance de s'encombrer d'une pesante et illusoire protection et de leur achat privé, il est de ce fait très rare d'en rencontrer et d'autant plus en parfait état de conservation.


Références spécifiques

Veuillez vous connecter pour écrire votre avis.

check Produit ajouté pour comparer.